image

Histoire

 

1944 : Le Mont Nimba a été initialement établi en tant que réserve naturelle stricte (RNS) par les autorités coloniales de Guinée, reconnaissant son importance écologique et sa biodiversité.

1980 : La partie guinéenne de la RNS a été désignée comme Réserve de biosphère des Monts Nimba (RMN) dans le cadre du Programme sur l'homme et la biosphère (MAB) de l'UNESCO.

1981 : La partie guinéenne est reconnue comme site du patrimoine mondial par l'UNESCO, soulignant sa valeur universelle exceptionnelle et la nécessité de sa préservation.

1992 : La réserve naturelle intégrale du mont Nimba est classée "en péril" sur la liste du patrimoine mondial en raison des menaces posées par les activités minières et l'instabilité politique dans la région résultant de la guerre au Libéria.

1993 : Le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO demande instamment au gouvernement guinéen de prendre des mesures immédiates pour faire face aux menaces qui pèsent sur la réserve. Les efforts de conservation se heurtent à l'instabilité politique de la région et aux activités humaines illégales, ce qui rend difficile la mise en œuvre de mesures efficaces pour la protection de la réserve. Les limites du site du patrimoine mondial du Mont Nimba en Guinée ont été modifiées pour exclure une enclave minière en forme de trou de serrure.

Efforts de conservation actuels : Des efforts sont en cours pour faire face aux menaces qui pèsent sur la réserve naturelle intégrale du mont Nimba et restaurer son intégrité écologique. Des initiatives de collaboration impliquant les communautés locales, les organisations de conservation et les organismes gouvernementaux travaillent à la conservation et à la gestion durable de la réserve. Les projets de conservation se concentrent sur l'application de la loi, l'engagement des communautés, la recherche scientifique et la sensibilisation à l'importance écologique de la région. Les partenariats et le soutien internationaux jouent un rôle crucial en soutenant les efforts de conservation et en assurant la préservation à long terme de la réserve. Malgré les difficultés, la réserve naturelle intégrale du mont Nimba reste une zone de conservation importante d'envergure mondiale. Des efforts sont en cours pour atténuer les menaces et protéger la biodiversité unique et le patrimoine géologique de la réserve pour que les générations futures puissent l'apprécier et en profiter.